Interview sur le tournage de New Moon avec Kristen Stewart

MetroNews a mit en ligne l’interview de Kristen Stewart qu’ils avaient réalisée lors du tournage à Vancouver. Voici quelques passages…

MetroNews : Quel effet cela fait-il d’être de retour sur le plateau, de faire un autre Twilight ?
Krtisten Stewart : « C’est un peu surréaliste d’être de retour, faire un deuxième, juste parce que c’est quelque chose auquel j’ai pensé pendant un an et maintenant c’est le cas. Mais il tombe bien, parce que je n’aurai pu attendre plus longtemps.
C’est dur. Habituellement, vous avez fini un film et il ya un très long processus de deuil.
Vous perdez le personnage. Vous devez le faire tomber de votre esprit, ou bien ça
continue de vous emplir l’esprit. Dans ce cas, je n’ai pas pu oublier Bella complètement et j’ai travaillé avec, qui est une étrange sensation. C’est bizarre comment il est facile de glisser à nouveau dans son personnage. Je ne sais pas si c’est parce que j’ai une telle référence, comme le livre, ou parce que je savais que je devais le faire. Je ne sais pas, mais cela me semble bien. Cela me donne l’impression que je peux enfin relacher la pression. »

Kristen Stewart interviewée

Kristen Stewart interviewée

M : N’est-ce pas que la pression de type auto-infligée?
K.S : « Ouais, j’ai ce sentiment avec tous les films que je fais. C’est juste que celui-ci, j’ai dû attendre un an. Sauf si il ya quelque chose dans l’histoire ou le personnage que je joue, littéralement doit être respecté – comme, consommé -, sauf si elle est effectivement vécue et se manifeste physiquement, c’est juste une histoire qui ne s’est pas réalisée.
Donc, jusqu’à ce que vous le portiez à la vie, vous avez l’impression d’avoir effacer le personnage de la page. Si vous faites pas justice, alors personne d’autre ne verra ces choses et vous n’aurez rien appris de vos expériences car vous ne l’aurez pas fait correctement.
Alors oui, pour l’idée d’avoir à vivre quelque chose que je trouve intéressant, et ensuite de savoir que les gens retiendront de nos expériences, je ferais n’importe quoi. Je saute d’une falaise pour elle.
Oh! Il ya falaise saut dans notre film. Perfect! (Rires) »

M : Quels sont les changements dans ce deuxième volet ? Votre personnage, Bella prend à nouveau des risques …
K.S : « Bien, elle perd ce qui lui donne fondamentalement la route à suivre pour faire n’importe quoi dans sa vie entière. Elle perd l’homme dont elle est amoureuse, mais elle perd aussi son plan de vie entier et elle est si jeune pour devoir être forcé dans une décision comme ça. C’est juste une version glorifiée, compliquée de la
plus mauvaise dissolution dont vous n’avez jamais
fait partie. Subitement vous questionnez tout. Subitement vous ne savez rien et vous êtes bercé
dans le milieu d’un océan froid glacial. »
« Bizarrement, nous avons un personnage assez chaud et assez brillant pour l’en sortir et il se déchire vraiment. Puisqu’aussi parfait que Jacob est pour elle, elle s’agrippe à un idéal, l’amour enflammé ultime qu’elle a pour Edward même si ce n’est pas confortable, ce n’est pas pratique et ce n’est pas une bonne idée. Donc c’est vraiment une très forte chose à faire. Il prend quelqu’un qui se fie vraiment. »

M : Est-ce qu’elle est introvertie ou la recherche d’un idéal?
K.S : « Ce n’est pas qu’elle est incroyablement introvertie. Elle vient encore d’avoir trouvé une connexion qui est la vérité. Elle est un chercheur de la vérité. Elle n’est pas celle enveloppée dans quelque chose qui est un fantasme. Elle ne se fixe pas elle-même à la déception. Donc, c’est ce qui rend l’histoire avec elle et Edward si impérieuse, dans la mesure où il s’agit d’une jeune fille qui, normalement, ne ferait pas quelque chose de fou.

M : Qu’est-ce que Kristen préfére, le loup-garou ou le vampire?
K.S : « Kristen ne doit pas ouvrir la bouche (rires). Kristen est entièrement déchiré. Kristen devrait cesser d’utiliser son nom à la troisième personne. »

M : Vous étiez presque inconnue lorsque vous avez tourné Twilight. Comment est-ce que votre vie a changé depuis son succès phénoménal?
K.S : « Ma vie n’a pas changé. Dans la plupart des circonstances, je me retrouve dans des endroits différents de ce qu’ils étaient il ya un an, mais je n’ai pas changé … cependant normalement comme une fille de 18 ans change en un an. Mais le succès rend les choses tellement plus facile. Je voudrais le faire gratuitement tous les jours [même] si personne ne le voyait. Je ne peux pas décrire comment on se sent bien à avoir fait quelque chose qui est vraiment dans votre cour et l’âme, qui touchent réellement les gens. Et c’est incroyable ! » C’est donc le plus grand changement.

M : Le succès vous a changé?
K.S : « Il ne m’a pas changé moi, il a changé les choses autour de moi, un peu … Je suis tellement habitué à faire des films que personne ne veut voir.
Mettre en votre coeur et l’âme quelque chose pour les années de votre vie et qu’il aie réellement toucher les gens est probablement le plus satisfaisant, et qui est un mot totalement inefficace pour décrire comment il est satisfaisant. »

M : Sentez-vous une responsabilité envers les fans de l’auteur et les fans du film?
K.S : « Oui, absolument. C’est une chose étrange. Vous commencez quelque chose et vous savez que ça va prendre une vie propre, mais déjà quelque chose ensemble – il ya tellement de gens que vous allez inévitablement rendre heureux ou non.
Tout le monde comprend que l’histoire et l’amour pour elle va monter, même si il ya peu de questions à se poser parce que tout le monde lit le livre différemment. Alors bien sûr, nous avons une énorme responsabilité. Grâce à eux, nous sommes en mesure de faire ce que nous aimons faire. »

M : Alors, quel effet cela fait d’avoir un autre réalisateur?
K.S : « Comme acteur, vous ne travaillez pas avec le même directeur sur chaque film. Et cela, c’est une continuation. C’est la même histoire, mais il s’agit d’un autre film. J’adore Catherine (Hardwicke). Elle est une bonne amie, mais Chris (Weitz) – ça fonctionne.
Outre l’ensemble des techniques, des raisons de logistique, Chris est si dévoué et parce qu’il est un homme, il ya une question commune. Comment c’est d’avoir un homme réalisateur ? Y a-t-il une grande différence? Vous ne pouvez pas faire des généralisations sur les gens comme ça.
Il est celui qui a le plus de compassion envers les êtres humains que j’ai jamais rencontré. Unfalteringly compassion. Il se soucie beaucoup trop pour l’histoire, et de ce que vous avez besoin. Donc, il est parfait. »

M : Comment décririez-vous le film à quelqu’un qui n’a pas lu les livres ou vu Twilight?
K.S : « Toute personne qui ait jamais rompu va probablement regarder ce film, et leur température va probablement augmenter.
Comment puis-je décrire cela? C’est un film sur le dévouement ultime d’être arraché à la pensée que vous et votre monde entier que vous avez créé est faux. Et puis, essayer de le récupérer et de se rendre compte que c’est tout OK. (Rires)
Et les vampires, loups-garous, eux aussi, fait de sorte que ça le rend encore plus passionnant. Robert Pattinson est tellement mignon. Et il y a Taylor Lautner. C’est ce que je voudrais dire à quelqu’un qui ne sait pas encore de quoi il s’agit. »

M : Vous êtes encore très jeune. Voulez-vous continuer à faire des films ou peut-être aller au collège?
K.S : Je ne saurais pas du tout vous dire. J’avais l’habitude de penser que j’avais beaucoup quand j’étais jeune. J’ai travaillé très dur à l’école pour me donner des options, et j’ai littéralement pris ces options et jetés dans les toilettes. À dessein – de ne pas faire que de son totalement négatif. C’est ce que je veux. Je veux continuer à faire ce que je fais.
C’est drôle, les gens me demandent tout le temps: «Que faites-vous pour le plaisir? Que faites-vous quand vous ne jouez pas (votre rôle)?  »
C’est une étrange chose, qu’être acteur. Il s’agit d’une entreprise, c’est un emploi, tout comme cela. Tout ce qu’il est, est l’auto-réflexion. Vous ne pouvez jamais cesser de vous soucier des gens et je n’ai jamais cessé de le faire, alors je suis sûr qu’il va s’infiltrer dans d’autres domaines de ma vie. Je veux écrire. Je ne suis pas aller à l’école parce que je ne peux pas prendre la structure de celle-ci, mais je ne vais pas cesser l’apprentissage.

Au top Kristen, non ?

5 commentaires sur Interview sur le tournage de New Moon avec Kristen Stewart

  1. […] Kristen Stewart vue en t-shirt des « The Runaways » ….pendant le tournage de son prochain […]

  2. Posté par Saga Twilight, les news sur de la semaine du 15 au 21 juin 09 | Blog Twilight TTG, il y a 11 ans
  3. on voit là qu’elle ne prend pas la grosse tête elle non plus ça fait plaisir …
    mais ce qu’on constate surtout c’est qu’elle est à fond ds son rôle de Bella pour notre plus gd plaisir à nous … les FANS et LES FUTURS FANS …..
    Et quand elle dit que tous ceux qui on rompu un jour vont sentir leur température monté … je pense que nous allons tous trembler ds ce films … voir pleurer … alala
    les frissons sont garantis !!!
    g hâte !!!!!!

  4. Posté par Ludivine Blaze, il y a 11 ans
  5. […] La jeune Kristen Stewart ainsi que Dakota Fanning, notre Jane dans New Moon se retrouve à nouveau ensemble comme vous le savez dans “The Runaways“. […]

  6. Posté par Kristen Stewart et Dakota en “Runaways” | Blog Twilight TTG, il y a 11 ans
  7. […] vous le savez, Kristen Stewart, notre Bella de Forks ainsi que Dakota Fanning, la méchante Jane, du clan des Volturi sont à New […]

  8. Posté par Une journée sur le set de “The Runaways” | Blog Twilight TTG, il y a 11 ans
  9. […] magnifique Bella […]

  10. Posté par New Moon, le nouveau site officiel… simplement Extra ! | Blog Twilight TTG, il y a 11 ans

Laisser une réponse