Interview de Peter Facinelli avec RadarOnline

Peter Facinelli est sur la route avec sa famille jusqu’à la côte Ouest pour un RV avec Jennie Garth et ses trois filles à la rubrique « Vampire Baseball Game » à  Portland, dans l’Oregon, le samedi 4 Juillet.

Comme Carlisle Cullen, Peter est devenu un fan favori de Twilight et  RadarOnline.com a parlé avec lui vendredi, alors qu’il prenait une pause de conduite et pendant que  Jennie  cuisait les oeufs au bacon  pour la famille, petit-déjeuner dans le RV.

RadarOnline.com: Comment se passe le voyage?
Peter Facinelli: C’est vraiment magnifique, je suis assis à l’extérieur du mobile home et
c’est vraiment beau. Il n’y a pas de côtes, mais c’est beau. Le paysage ressemble beaucoup
à celui de
Twilight. Il ya beaucoup de grands,  grands pins.

RO: Êtes-vous un conducteur prudent?
PF: Eh bien, j’ai eu une période difficile, le mois dernier, j’ai reçu quatre amendes en trois semaines pour différentes choses, j’ai été une sorte d’aimant à policier, je ne sais pas pourquoi. Je vais lutter contre chacun d’entre eux; vous ne voulez jamais admettre que vous avez tort.  Je dois y aller en personne et me battre.(rire)

Jennie Garth et Peter Facinelli

Jennie Garth et Peter Facinelli

RO: Parlez-nous du match de base-ball, demain?
PF: Nous allons tester nos compétences de baseball-vampire devant une grande foule, et je pense que beaucoup de gens vont trouver que beaucoup de membres de la troupe s ne savent pas comment lancer une balle et qu’ ils nous ont juste bien fait bien paraître,à l’écran. Make-A-Wish Foundation demandé si je voulais jouer et je pensais que c’était pour une bonne cause. J’aime faire des événements de charité, parce que je pense qu’il est important de donner en retour. J’ai joué au baseball quand j’étais plus jeune, mais je n’ai pas joué depuis longtemps, donc ce sera un plaisir. J’espère que Rachelle est dans mon équipe. Elle est la seule a lancer la balle courbe,pas vrai? Je ne sais pas, je montre à mon vieux gant huilé et j’attend de voir où le coach me mettra. Je ne sais même pas qui est l’entraîneur. Je serais peut-être l’entraîneur pour tout ce que je sais. Je pense que Carlisle devrait certainement être l’entraîneur. La différence, c’est demain, il n’y a pas d’effets spéciaux, quelle que soit la vitesse, nous courons et cependant  frapper la balle sera le vrai challenge. Nous n’aurons pas de doucle stunt demain.

RO: Est-ce que vous avez une doublure lors du tournage Twilight?
PF: Je n’en ai pas parce que je n’ai pas eu à faire beaucoup, tout ce que j’avais à faire était de glisser dans le deuxième but, ils m’ont donné une doublure, mais je leur ai dit, je pense que je peux gérer cela. J’ai donc fait cela moi-même. C’était censé être un super slide, j’ai sauté un peu mini tramp et c’était amusant. J’aime faire les cascades, les cascades sont un plaisir pour moi. J’essaie de faire  bon nombre d’entre eux que je peux. Au cours de la glissade, je place ma jambe blessée assez mal.

RO: La bonne chose est que vous jouez un médecin, avez-vous été capable de prendre vos médicaments vous-même?
PF: Oui, un peu de glace, mais je savais très bien. J’ai pris deux aspirine et je me suis appelé dans la matinée.

RO: Quand je voyageait avec ma famille, notre père menacait de tirer sur nous et la fessée à chaque fois, avez-vous jamais eu à le faire?
PF: Seulement trois fois par jour.  (rire) Ne me donnez pas l’envie, ne me rendez pas ainsi! (rire)

RO: Qu’est-ce que vos filles pense de leur papa qui est de plus en plus reconnu dans la rue?
PF: Je pense qu’elles ‘y habituent. Cela prends un peu de temps mais j’essaye de retenter les fans. Quand j’étais jeune et que  je suis allé demander un autographe, il a dit non parce qu’il était trop occupé, alors j’essaie vraiment à ma façon de m’assurer que je suis bon pour les fans parce qu’ils ont été si bon pour nous.

RO: Êtes-vous impatient du retour à Vancouver?
PF: Oui, c’est tellement rapide. C’est comme un clin d’oeil et nous visons la troisième déjà. J’ai eu un peu de temps cet été pour être avec ma famille, puis nous allons à New York pour voir mes parents, et puis je crois que nous allons à Hawaï pour une semaine. J’essaye de passer autant de temps que je le peux, avec ma famille en août parce que je suis occupé avec les clips et je vais faire la deuxième saison de Nurse Jackie.

RO: Avez-vous lu le script pour le troisième film?

PF: Non, je ne l’ai pas lu. Je suis censé le faire la semaine prochaine.

RO: Est-ce que vous voulez changer votre personnage?
PF: Je voudrais qu’il ne disparaisse pas tant. J’aurais dû aller en Italie et en faire plus. Il connaît l’ensemble des Volturi et il aurait pu aider et rendre les choses plus agréables. Peut-être prit un cappuccino avec eux et dit: « Hey, vous savez, ce n’est pas cool. » Et je ne veux pas donner trop d’indices pour les personnes qui n’ont pas lu le quatrième livre, mais comme tout type médecin quand le bébé nait, il n’est pas là. Il est hors du neuvième trou quelque part  à jouer au golf, il est dans le flou et, « que ce passe-t-il ? ».

Carlisle Cullen dans Twilight

Carlisle Cullen dans Twilight

RO: Avez-vous donnez des conseils à Rob et Kristen pour ce qui a  trait à la célébrité?
PF: Je ne pense pas qu’il y a un conseil à donner. C’est une courbe d’apprentissage. Même pour moi, je travaille depuis 15 ans et je n’ai jamais eu le genre de fans que ce film a fait. Les gens viennent toujours vers moi et me dit qu’ils m’aiment dans mes vieux films, mais avec un film comme ça, quand je marche quelque part les visages tombent ou les fans ne cessent de crier quand ils nous voient. Il faut juste s’habituer, je voudrais que quelqu’un me donne quelques conseils. Si les gens nous regardent, que vas- tu vas faire avec ça? Vous tournez autour et essayer de faire des choses positives comme le travail avec Make-A-Wish Foundation. Je me sens très chanceux d’être en mesure de le faire.

RO: Pendant le tournage, quel est votre meilleur moment?
PF: Nous voulons être les uns près des autres. Nous rassembler après le boulot. Pour moi, c’est très bien, comme une famille, j’aime être avec eux et j’aime quand nous sommes ensemble. Surtout quand on est tous dans une scène, ensemble, c’est toujours amusant. C’est un bon casting, c’est un bon groupe de personnes. Nous nous aimons tous les uns les autres parce que c’est important. Rachelle est le guide quand nous sommes là-haut, elle est canadienne et elle nous dit tous les bons endroits à visiter.

RO: Que pensiez-vous de faire un film de vampires?
PF: Lorsque j’ai reçu un appel de mon agent pour lui demander si je voulais faire un film de vampires, je ne voulais pas le faire, alors j’ai lu le livre en un jour et je suis tombé amoureux. Je pensais que c’était une belle histoire. C’est comme un retour à l’ancienne Bella Lugosi ses films où elle avait le mystère et la séduction de la vieille histoire. C’est la raison pour laquelle j’ai apprécié les films de vampires. Quelque part sur la même ligne, ils sont devenus zombies, des films d’horreur et c’est donc ce que j’ai pensé lorsque jen ‘ai entendu parler, mais quand je l’ai lu et compris qu’il ne s’agissait pas de ce que j’ai dit, moi je signe!

Pas mal non ?

Recherches entrantes pour cet article

Laisser une réponse